Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Teres Genit, vallée perdue de Lombok

Nous redescendions du plateau de Sembalum assez époustouflés par ce que nous y avions vu. Fatigués aussi par la route quand Michel qui conduit nous dit :"nous allons faire un détour, je vais vous montrer un endroit incroyable.". Je suis pressée de rentrer, et pas la seule, mais après Bayan, nous prenons à un croisement une très petite route, pas large du tout et qui grimpe, autant dire que je me renfrogne dans mon coin.

Mais au détour d'un virage, je découvre de magnifiques rizières avec des architectures différentes dès que l'on franchi un des nombreux virages. Et puis au détour de l'un d'eux, une grande échancrure, d'autres rizières c'est Teres Genit, petit village à 600 mètres d'altitude sur le flanc nord du volcan qui fume.

Teres Genit, vallée perdue de Lombok

Ici rien n'est normal, par de larges canaux coule l'eau qui alimente les rizières, cette eau vive, débouche sur des bassins où Roland élève des saumons, des vrais saumons. Et quand ils ont la taille adéquate il les sale et les fume au bois local et les sert à ses clients, il fournit aussi une ou deux grandes tables.

L'histoire est loin d'être banale, cette vallée dans un cul de sac si loin de tout est une merveille, belle, iconoclaste "et au fond coule une rizière", pile poil sous le Rinjani Nous sommes sous le charme, Michel nous regarde d'un air entendu je me tais, c'est très rare, conquise. Mon regard s'échappe au loin. Par de là le balcon bordé de fleurs, à 30 km en ligne droite, vers l'océan Indien, pfuiff, si on se posait là, non ?

Teres Genit, vallée perdue de Lombok
Tag(s) : #Lombok, #Teres Genit

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :